Votre navigateur est obsolète! Essayer d’ouvrir cette page web sur un autre navigateur.
Aller au contenu

Faire le mur

librement inspiré du Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare
mise en scène Maëlle Dequiedt

théâtre musical

Grande salle & Par les villages

Faire le mur

Représentations

Zimmerbach

  • ma 05.11.
    20h

Orbey

  • je 07.11.
    19h

Eguisheim

  • ve 08.11.
    20h

Kunheim

  • ma 12.11.
    20h

Sundhoffen

  • me 13.11.
    20h

Munster

  • je 14.11.
    20h30

Comédie de Colmar

  • ma 03.12.
    19h
  • me 04.12.
    20h
  • je 05.12.
    19h
  • ve 06.12.
    14h15
  • ve 06.12.
    20h

Vogelgrun (Art Rhena)

  • ma 20.05.
    20h

Sainte-Marie-aux-Mines

  • ve 23.05.
    20h

Muntzenheim

  • lu 26.05.
    20h30

Turckheim

  • ma 27.05.
    19h

Thannenkirch

  • me 04.06.
    19h

Andolsheim

  • je 05.06.
    20h

Aubure

  • sa 07.06.
    19h
JE 05.12 représentation adaptée en langue des signes
représentation scolaire 06.12 (ouverte au public)
Les réservations "Par les villages" se font directement auprès des communes. Coordonnées en bas de cette page.
Faire le mur

Résumé

Un monde nouveau

En s’inspirant très librement d’un fragment du Songe d’une nuit d’été de Shakespeare, la metteuse en scène Maëlle Dequiedt compose un spectacle sur mesure pour les trois comédien·nes de la jeune troupe. Pourquoi brûle-t-on de faire du théâtre ? Comment peut-on en faire avec presque rien ? Réponse en rire et en musique !

Si Shakespeare s’amuse dans Le Songe d’une nuit d’été à entremêler magie et réalité, il y glisse quelques scènes étonnantes. Les plus drôles de la pièce ! Comme une mise en abyme, une bande d’artisans fait soudain son apparition et prépare une pièce de théâtre pour le mariage du duc. Ils ne sont pas acteurs, ils improvisent. Les mille questions qu’ils se posent ne feraient-elles pas écho à celles des comédien·nes qui débutent aujourd’hui ? À l’aube de leur carrière, les artistes de la jeune troupe de la Comédie de Colmar sont pétri·es de rêves et d’inquiétudes, mais aussi d’une folle envie d’explorer tous les possibles du théâtre. C’est de cette énergie vibrante que Maëlle Dequiedt s’empare pour en faire la matière jubilatoire d’un spectacle créé sur le vif. Avec beaucoup de générosité, le théâtre devient ici un artisanat, où l’écriture contemporaine et la musique jouée en live par les acteur·rices viennent percuter les mots du dramaturge. Placé sous le signe du solstice d’été, dont on dit qu’il s’agit de la nuit la plus mystérieuse de l’année, Faire le mur est comme un grand feu de joie au-dessus duquel on saute pour jouer à se faire peur.

générique

librement inspiré du Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare

mise en scène
Maëlle Dequiedt

avec François Charron, Rayan Ouertani, Léna Rossetti, membres de la jeune troupe #4

dramaturgie
Simon Hatab

scénographie
Heidi Folliet

son
Grégoire Harrer

lumière
Thierry Gontier

production

production Comédie de Colmar - CDN Grand Est Alsace
soutien École de la Comédie de Saint-Étienne et dispositif DIESE # Auvergne-Rhône-Alpes

Le projet Par les villages est soutenu par le Grand Pays de Colmar, la DRAC Grand Est et la Collectivité européenne d’Alsace.