Votre navigateur est obsolète! Essayer d’ouvrir cette page web sur un autre navigateur.
Aller au contenu

Le Crocodile trompeur

Didon et Énée

d’après l’opéra de Henry Purcell
mise en scène Samuel Achache et Jeanne Candel

théâtre musical

grande salle

durée 2H05

Le Crocodile trompeur

Représentations

  • me 19.10.
    20h
  • je 20.10.
    19h
JE 20.10 rencontre avec les artistes après la représentation
Le Crocodile trompeur

Résumé

Tragiquement drôle

Dans un espace inspiré d’un tableau de Brueghel, acteurs, chanteurs et musiciens déploient la légende du Troyen Énée, qui tombe dans les bras de la reine de Carthage Didon. Cet opéra, bricolé à fleur de peau, oscille entre le minimalisme et le spectaculaire. S’y mêlent humour absurde et beauté lyrique. Plébiscité par le public, ce spectacle irrésistible fut consacré par le Molière du théâtre musical en 2014.

Samuel Achache, Jeanne Candel et Florent Hubert reprennent donc Le Crocodile trompeur / Didon et Énée, fruit de leur première collaboration. « Aimer – quitter – dévorer – se laisser mourir ». Ici, la passion des sentiments dévorants se vit intensément, portée par la musique baroque de Henry Purcell, volontairement déstructurée. Contrebasse, clarinette, saxophone, violon, trompette et batterie composent l’orchestre réuni pour raconter l’histoire de la reine Didon. Par un assemblage d’une grande élégance, le registre tragique du mythe est entrecoupé de digressions burlesques, d’instants musicaux mêlant jazz et baroque et de tirades à l’ironie mordante, sans jamais trahir le chef-d’oeuvre de Purcell. Une variation de l’opéra totalement loufoque et déglinguée, portée par une troupe magnifique.

Dans la presse

Une mise en scène désopilante et aérienne.

Télérama Sortir

Bijou de théâtre lyrique hilarant.

Éric Demey - La Terrasse

On ne cherche pas ici l’opéra de Purcell, mais une variation contemporaine d’un thème, intelligente et juste.

Maurice Ulrich - L’Humanité

générique

d’après l’opéra de Henry Purcell

mise en scène
Samuel Achache et Jeanne Candel

direction musicale
Florent Hubert

avec
Matthieu Bloch, Anne-Emmanuelle Davy, Myrtille Hetzel, Florent Hubert, Clément Janinet (en alternance), Olivier Laisney, Léo-Antonin Lutinier, Thibault Perriard, Jan Peters, Jeanne Sicre, Marie Salvat (en alternance), Marion Sicre et Lawrence Williams

arrangement musical collectif

direction chorale
Jeanne Sicre

scénographie
Lisa Navarro

lumières
Vyara Stefanova (création 2013)
César Godefroy (création 2021)

costumes
Pauline Kieffer

construction des décors
François Gauthier-Lafaye, Didier Raymond et Pierre-Guilhem Costes

régie générale
Serge Ugolini

régie lumière
Maël Fabre

production

production (reprise 2021) la vie brève - Théâtre de l’Aquarium
production (création 2013) C.I.C.T. - Théâtre des Bouffes du Nord
coproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, la vie brève, Comédie de Valence - CDN Drôme-Ardèche, MC2: Grenoble, Le Radiant-Bellevue à Caluire-et-Cuire, Théâtre de Caen, Théâtre Forum Meyrin à Genève
soutien Théâtre de la Cité Internationale
aides à la production et à la diffusion Arcadi Île-de-France, SPEDIDAM, DRAC Île-de-France, Région Île-de-France