Votre navigateur est obsolète! Essayer d’ouvrir cette page web sur un autre navigateur.
Aller au contenu

Fraternité, conte fantastique

texte Caroline Guiela Nguyen en collaboration avec l'ensemble de l'équipe artistique
mise en scène Caroline Guiela Nguyen

théâtre

grande salle

durée entracte inclus 3H10

Fraternité, conte fantastique

Représentations

  • ve 18.11.
    19h
  • sa 19.11.
    18h
Fraternité, conte fantastique

Résumé

Être humain

Le récit se déroule dans un monde futur, sur plusieurs décennies. Dans ce conte fantastique, une partie de la communauté humaine a disparu et l’autre passe son temps à essayer de guérir de cette absence. Tous les vivants sont persuadés d’une seule chose : il n’y a rien de plus précieux que l’humain.

Pour combler le vide laissé par les absents et maintenir active la mémoire intime et collective de la disparition, s’invente un nouveau type de centre social : les Centres de Soin et de Consolation. Là, les humains soignent l’absence, luttent contre l’écoulement du temps et l’effacement des souvenirs. Une formidable diversité de récits émerge alors. Caroline Guiela Nguyen cultive un langage théâtral à nul autre pareil. Elle s’attaque aux histoires et aux corps manquants, et ne cesse de peupler la scène du monde qui nous entoure. Pour dessiner une communauté à la fois singulière et résiliente, elle travaille avec des comédiens, professionnels ou non, venus de différents pays, parlant des langues diverses et âgés de 22 à 82 ans. Dans Fraternité, Conte fantastique, elle tente de construire entre nous et l’avenir une filiation affective et intellectuelle. Un théâtre-monde qui réhabilite l’émotion.

Dans la presse

Premier choc du festival, le nouveau spectacle de Caroline Guiela Nguyen est une boule d’émotions fulgurante. Et une réussite totale. 

Benjamin Locoge / Paris-Match

Caroline Guiela Nguyen signe une pièce d’une puissance rare sur les liens entre les êtres, ciment indispensable à la nature humaine. 

Marie-Valentine Chaudon / La Croix

générique

texte
Caroline Guiela Nguyen en collaboration avec l’ensemble de l’équipe artistique

mise en scène
Caroline Guiela Nguyen

avec
Dan Artus, Saadi Bahri, Hoonaz Ghojallu, Maïmouna Keita, Nanii, Elios Noël, Alix Petris, Lamya Regragui Muzio, Saaphyra, Vasanth Selvam, Anh Tran Nghia, Hiep Tran Nghia, Lamya Regragui Muzio, Mahia Zrouki

collaboration artistique
Claire Calvi

scénographie
Alice Duchange

costumes
Benjamin Moreau

lumière
Jérémie Papin, avec la collaboration de Mathilde Chamoux

réalisation sonore et musicale
Antoine Richard avec la collaboration d’Orane Duclos, assistés de Thibault Farineau

vidéo
Jérémie Scheidler, assisté de Marina Masquelier

dramaturgie
Hugo Soubise, Manon Worms

musiques originales
Teddy Gauliat-Pitois, Antoine Richard

construction des décors
Ateliers du Grand T – Théâtre de Loire-Atlantique

confection des costumes
Ateliers du Théâtre de Liège

production

production Les Hommes Approximatifs
production déléguée Les Hommes Approximatifs, Festival d’Avignon
coproduction Odéon - Théâtre de l’Europe, ExtraPôle Provence-Alpes-Côte d’Azur, La Comédie - CDN de Reims, Théâtre national de Bretagne, Théâtre national de Strasbourg, PROSPERO – Extended Theatre, Théâtre national Wallonie-Bruxelles, Théâtre de Liège, les théâtres de la Ville de Luxembourg, Châteauvallon - Scène nationale, Théâtre de l’Union - CDN du Limousin, Centro Dramatico Nacional (Madrid), Théâtre Olympia CDN de Tours, La Criée - Théâtre national de Marseille, MC2: Grenoble, Dramaten Stockholm, Schaubühne Berlin, Le Grand T - Théâtre de Loire-Atlantique, Les Célestins - Théâtre de Lyon, Comédie de Colmar - CDN Grand Est Alsace, La Rose des vents - Scène nationale Lille Métropole Villeneuve d’Ascq, Le Parvis - Scène nationale Tarbes Pyrénées, Théâtre national de Nice, Teatro Nacional D. Maria II (Lisbonne), Thalia (Hambourg), Théâtre du Beauvaisis - Scène nationale, RomaEuropa Festival
avec le soutien exceptionnel de la DGCA
avec la participation du Jeune théâtre national, de l’Institut français et de l’ENSATT

spectacle créé au festival d’Avignon 2021