Votre navigateur est obsolète! Essayer d’ouvrir cette page web sur un autre navigateur.
Aller au contenu

L’Avare

de Molière
mise en scène Benoît Lambert

théâtre

grande salle

durée 2H
représentations scolaires 30 et 31 mars

L’Avare

Représentations

  • ma 28.03.
    19h
  • me 29.03.
    20h
  • sa 01.04.
    18h
ME 29.03 représentation en audiodescription
L’Avare

Résumé

Argent trop cher

Dans sa version toute en finesse de L’Avare, Benoît Lambert fait briller la comédie autant que le drame, et révèle un Harpagon aussi cruel avec autrui qu’esclave de lui-même. Conflit des générations, obsession de l’argent : l’ironie grinçante de Molière est d’une redoutable modernité.

Deux hommes âgés ont pour projet d’épouser deux jeunes femmes qui sont en réalité leurs filles respectives et dont leurs fils sont amoureux. L’histoire a de quoi faire frémir ! Mais Molière prend toujours le parti de la jeunesse et ne se prive pas, ici encore, de tourner le vice en ridicule, masquant derrière le rire beaucoup de férocité. « Une bonne comédie présente presque toujours des gens auxquels il arrive des choses épouvantables. C’est un exercice de cruauté. Et en matière de cruauté, Molière est absolument sans rival », estime le metteur en scène. L’Avare, c’est d’abord la guerre des générations, où quatre jeunes gens se débattent dans un monde qui refuse de leur faire une place, qui les empêche de vivre et de s’aimer. Le portrait d’une jeunesse étouffée par l’égoïsme et l’avarice des vieillards. Dans une mise en scène élégamment classique, nous projetant quelques siècles en arrière et faisant surgir l’éclat de la langue, Benoît Lambert fait pourtant résonner en filigrane bien des échos à notre époque contemporaine.

Dans la presse

Dans cet Avare d’une précision étonnante, tout est pensé, éclairé, approfondi. Les enjeux de la pièce jaillissent telles des évidences.

Manuel Piolat Soleymat / La Terrasse

Le metteur en scène signe un beau spectacle sans esbroufe.

Fabienne Darge / Le Monde

générique

de Molière

mise en scène Benoît Lambert

avec Estelle Brémont, Anne Cuisenier, Baptiste Febvre, Théophile Gasselin, Étienne Grebot, Maud Meunissier, Colin Rey Emmanuel Vérité

assistanat à la mise en scène Colin Rey

scénographie et création lumière Antoine Franchet

création sonore Jean-Marc Bezou

costumes Violaine L. Chartier

maquillage Marion Bidaud

régie générale Thomas Chazalon

construction décor et costumes Ateliers de la Comédie de Saint-Étienne

production

production La Comédie de Saint-Étienne - CDN, Théâtre Dijon Bourgogne - CDN
soutien Fonds d’Insertion pour Jeunes Comédiens de l’ESAD - PSPBB