Votre navigateur est obsolète! Essayer d’ouvrir cette page web sur un autre navigateur.
Aller au contenu

Montagnes

J'ai tué quelqu'un et je ne sais plus qui c'est

de Ruppert Pupkin et Sarah Jérôme

musique, théâtre & arts plastiques

grande salle

durée estimée 1H15

Montagnes

Représentations

  • ma 28.02.
    19h
  • me 01.03.
    20h
Montagnes

Résumé

Sous l’avalanche

Que se passe-t-il quand une chanteuse rock vient s’installer dans l’atelier d’une plasticienne ? Montagnes est un spectacle mutant, fait de musique rock et de terre, d’acrylique et de corps dansants.

Accueillies en résidence par la Comédie de Colmar à la salle de concert Le Grillen pour une première étape de création, il y a deux ans déjà, la plasticienne et ancienne danseuse Sarah Jérôme et la chanteuse compositrice, autrice et performeuse Ruppert Pupkin, alias Emmanuelle Destremau, ont imaginé Montagnes. Elles y explorent les fardeaux de l’existence avec lesquels nous sommes contraints de danser et de chanter, malgré tout. Ces montagnes qu’on porte sur le dos… Dans cette oeuvre hybride, les réalités sont passées au mixeur. On tombe amoureuse d’une statue. On mélange souvenirs hachés et morceaux de corps. On s’interchange. Les mots sont des accidents qui déclenchent des avalanches. La résonance d’une céramique inspire une chanson. La danse surgit des gravas comme un exutoire. La théâtralité arrive parfois à l’improviste, burlesque ou tragique. Tout se casse et se reconstruit sans arrêt. Pas grave. En même temps que des oeuvres se fabriquent au plateau sous les yeux des spectateurs, les artistes se transforment dans une quête impossible de sens. Finalement, ce qui compte c’est de résister à la matière, tenir jusqu’au bout !

générique

de Ruppert Pupkin et Sarah Jérôme

avec Ruppert Pupkin, Sarah Jérôme, Benoit Perraudeau, Anne Wagner-dit-Reinhart

musique Ruppert Pupkin, Benoît Perraudeau

œuvres Sarah Jérome

texte Emmanuelle Destremau

création lumière Benoit Perraudeau

régie générale et plateau Anne Wagner-dit-Reinhart

régie son Lisa Sarran

régie lumière (en cours)

machinerie Bruno Drillaud

production

coproduction Comédie de Colmar - CDN Grand Est Alsace, L’Escapade à Hénin-Beaumont, La Commanderie de Saint-Quentin-en-Yvelines
soutien DRAC Île-de-France
production en compagnonnage avec la Compagnie Hippolyte a mal au coeur - Estelle Savasta
remerciements Stephan Zimmerli, Anne-Emmanuelle Deroo, Benjamin Hautain, Le Grand Bleu, Le CRAC